essayiste français

le forum des essayistes français forcément indépendant ou enchaînés





Un nouveau sujet ?


Votre adresse e-mail (Préférable) (Votre mail ne sera pas conservée par le site et sert uniquement à vous envoyer la page URL où sera traité votre sujet)
Votre Nom
Le Titre du nouveau sujet souhaité
Votre question
Si vous souhaitez soutenir cette page :




Commentaires ouverts en aout 2014:

Ajouter votre mini essai


- Karine (avis 19), du 14 aout 2014 à 5 heures 32 : Quelle belle contribution intellectuelle avec Loana, Lorie, Patrick Sébastien, VGE, les présentateurs des émissions télévisées... Quant à oser proclamer "exploiter commercialement les œuvres de manière continue", est-ce décent quand les éditeurs se contentent d'exploiter le lancement d'un livre et préfèrent ensuite l'abandonner, au point qu'il y aurait plus de 500 000 œuvres publiées au vingtième siècle mais indisponibles car justement les éditeurs ont "oublié" de les exploiter de "manière continue" (ainsi l'état a accepté que soit votée la loi 2012-287 pour essayer de donner aux éditeurs les droits numériques sur ces œuvres abandonnées ; voir l'ebook : Écrivains, réveillez-vous ! - La loi 2012-287 du 1er mars 2012 et autres somnifères). La bonne élève fut acclamée ? Nous pouvons néanmoins lui accorder « Il n'y a pas de livre sans éditeur ; l'éditeur distingue la création, puis il l'accompagne, il la promeut, il la publie ; il favorise sa circulation » en rappelant que tout auteur légalement indépendant s'est déclaré auteur-éditeur, une profession libérale (ou désormais en statut d'auto-entrepreneur). Une redéfinition de la notion d'éditeur s'impose...