essayiste français

Nöel 2013 : Qui va oser offrir à Martin Malvy un livre de Ternoise ?


Et pourquoi pas : Quand Martin Malvy publie un livre...

50 livres en papier, plus de 100 en numérique. Des traductions en anglais, allemand, espagnol, 6 romans, 20 pièces de théâtre, des essais... le choix est vaste...

Imaginez, qu'au pied du sapin de Martin Malvy, quelqu'un ait osé déposer un livre de Ternoise !
Au pied du sapin... je suppose qu'il recevra énormément de cadeaux...

Par exemple les 12 librairies prétendues indépendantes de la région qui se sont récemment partagé 26 000 euros, elles vont le récompenser ? Non ? En plus 26 000 euros de la région sur proposition de Martin Malvy ! Je me demande le critère... Fallait-il mettre en vitrine ses merveilleux livres ? Bref, ces 12 libraires ont touché le gros lot ! On me dit que 26 000 euros c'est peu pour 12 librairies... Mais attention, ce n'était qu'une enveloppe supplémentaire. Les sommes versées par le Centre Régional Des Lettres, impossible de les obtenir...
Sur les 26000 euros : Infos


Qui oserait OFFRIR "Quand Martin Malvy publie un livre, questions de déontologie" à monsieur Martin Malvy ?

Vous savez qu'il semble ne pas savoir qu'on puisse être écrivain en profession libérale "auteur-éditeur" ! Dans la réponse suite à ma lettre, c'est "compte d'éditeur" ou "compte d'auteur" ! Enfin, j'explique tout dans ce livre !


"Quand Martin Malvy publie un livre, questions de déontologie". Acheter.

livre sur Martin Malvy


Je doute que le nouveau Président du CRL, Monsieur Laurent STERNA, ose. Il n'a pas répondu à mon mail du mardi 19 novembre 2013 08:39.



Ajouter votre mini essai


- Karine (avis 6), du 11 aout 2014 à 15 heures 19 : Dans la droite ligne du « il s’agit tout à la fois de proposer une offre attractive aux lecteurs, de préserver des marges et d’assurer des conditions financières et juridiques en mesure de dissuader les auteurs de se passer de la médiation traditionnelle de leur éditeur » de la Note d'analyse (270) gouvernementale "Les acteurs de la chaîne du livre à l’ère du numérique - Les auteurs et les éditeurs" pourtant rédigée avant les présidentielles, en mars 2012. « Conditions financières et juridiques », de l'argent et des lois, pour les éditeurs. Les éditeurs peuvent se réjouir de la continuité du ministère. Champagne ! Prétendre agir au nom de "la diversité éditoriale" en soutenant les éditeurs relève du sophisme : les éditeurs se sont attribués cette qualité et elle semble désormais leur être acquise dans les raisonnements politiques alors que l'édition française se caractérise par une course à la taille des principales maisons, par une industrialisation de la production, un nivellement par le triomphe du commercial sur l'éditorial. Il faut publier ce qui se vend, ou des médiatiques qui par leur pouvoir font vendre des bouquins...

Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.
Si vous souhaitez soutenir cette page :


sur le forum : François Fillon une ambiton pour 2017 poussée par une conviction
LIRE PROPOS et commentaires.